Cross linking

Un produit photosensible (la Riboflavine) est déposé sur la cornée kératocônique puis une séance d’UVA (ultraviolets longs) est appliquée sur la cornée pendant plusieurs minutes. Le but du traitement est de rigidifier le collagène en créant des ponts chimiques entre les fibrilles de collagène grâce à l’action polymérisante de la photothérapie (principe du Cross Linking). L’idée est de stabiliser ou faire régresser la maladie.

CROSS-LINKING EPI-OFF

C’est la technique classique du cross linking à l’heure actuelle.
Elle se réalise en trois étapes :
1. Retrait de l’épithélium de la cornée (comme en PKR)
2. Instillation de la Riboflavine (vitamine B2) à intervalles réguliers (de 3 à 45 minutes en fonction du protocole de l’ophtalmogiste)
3. Rayonnement ultralviolets (UVA) de la cornee (jusqu’à 45 minutes selon la puissance et le rayonnement de la machine)
4. Reconstruction de l’épithélium cornéen dans les jours suivants (amélioration dans les 2/3 premiers jours. Compter 10 jours pour une épithélialisation complète). Les traitements post opératoires se font avec des collyres. Le port de lentille de contact souple dite « pansement », sera nécessaire pour les premiers jours afin de diminuer la douleur.

Avantages :
• Permet une stabilisation et un renforcement de la cornée.
• Technique avec une bonne diffusion de la Riboflavine
• Connue depuis 1997

Inconvénients :
• Temps au bloc opératoire
• Douleur post opératoire
• Impossible si la cornée est trop fine (<400μm)

IONTOPHORESE

La iontophorèse est une nouvelle technique séduisante d’application de la riboflavine sans désépithélialisation (sans douleur). Déjà utilisé en dermatologie, elle consiste à faire pénétrer une molécule à l’aide d’un courant électrique dans le corps humain.

Avantages :
• Possible sur les cornées fines (<400μm)
• Moins douloureux
• Rapide au bloc opératoire

Inconvénients :
• Diffusion moins homogène
• Peu de recul

Le cross linking transépithélial rapide AVREDO

Une nouvelle technique est en cours d’évaluation : le cross linking rapide de la cornée. Cette technique est séduisante car elle permet de faire un cross linking beaucoup plus rapidement. Cependant il semble que le traitement soit plus superficiel qu’avec le cross linking classique.

Il est possible que cela soit suffisant mais à ce stade les évaluations sont en cours et seul les évaluations à plus long terme et sur un grand nombre de patient permettront de le savoir.

Avantages :
• Possible sur les cornées fines (<400μm)
• Moins douloureux
• Rapide au bloc opératoire

Inconvénients :
• Diffusion moins homogène
• Peu de recul

Cross-linking trans-épithelial (diffusion à travers l’épithélium)

Le principe du cross linking cornéen trans-épithélial est de favoriser la diffusion de la Riboflavine en ajoutant à la solution conventionnelle une ou plusieurs molécules qui favorisent le passage à travers l’épithélium. Malheureusement les premiers résultats semblent montrer une diffusion moins homogène que lors de la technique classique. Ce traitement est, nous pensons, actuellement recommandé pour les cornées fines correspondant à des kératocônes plus évolués qui ne peuvent bénéficier de la technique classique.

Avantages :
• Possible sur les cornées fines (<400μm)
• Moins douloureux

Inconvénients :
• Diffusion moins homogène, personnellement j’ai abandonné cette technique , efficacité très limitée, remplacée par la  technique IONTOPHORESE.

• Temps au bloc opératoire